Comment faire du plastique « maison »?

Savez vous qu’il est possible de fabriquer du plastique « maison », 100% biosourcé (fabriqué à partir d’une matière première issue du vivant) et 100% biodégradable (pouvant être détruit à 100% par le milieu naturel)?. C’est de la galalithe!
La galalithe a été découverte en 1897 par un chimiste allemand. C’ est un des premiers plastiques. Elle a été utilisée au début du XX siècle pour fabriquer des boutons, des peignes, des bijoux., des stylos, des petits objets, en remplacement de l’ivoire, de la corne, de l’ambre et d’autres matériaux naturels.… Il y avait plusieurs usines de fabrication en France.
Elle n’est pas fabriquée à base de pétrole mais à partir de lait!
Dans le procédé industriel, il faut du formol pour la fabriquer mais on peut y parvenir à la maison en utilisant du vinaigre blanc.

Petit point sur le lait:
Le lait de vache est composé principalement d’ eau ( plus de 80%), de matières grasses, de protéines (caséines) et de sucre (lactose) .Pour notre expérience, nous allons extraire du lait les caséines.

Matériel:

1/2l de lait entier
10 cl de vinaigre blanc
du colorant alimentaire ou de la gouache, de l’encre…
des emporte pièces
une casserole
une plaque de cuisson
une passoire
un torchon ou un collant fin
autant de bols que de couleurs
une petite cuillère.
(pour 4 formes environ)

Faire chauffer le lait à feu moyen.
Quand il est chaud (il n’a pas besoin de bouillir), verser le vinaigre. Remuer.
Le lait caille, il se sépare en deux parties, comme pour la fabrication du fromage. En chimie, on dit qu’il se forme un précipité.
Une partie liquide, au dessus, un peu jaune, aigre, le « petit lait ».
Une solide, formée à partir des caséines du lait. C’est la galalithe!
Laisser refroidir.

Filtrer à l’aide de la passoire dans laquelle vous aurez mis le torchon ou à travers le collant et récupérer la galalithe. Rincer puis bien presser la pâte.

Colorer en écrasant la galalithe et le colorant dans un bol à l’aide d’une cuillère.

Modeler à l’aide d’emporte pièces, en faisant attention à bien écraser la galalithe, à presser les grains entre eux pour qu’ils forment une matière compacte.
Eviter de faire des objets trop fins car ils risquent de se casser en séchant.
Si le démoulage est trop compliqué, il est possible de laisser la matière dans l’emporte pièce tout au long du séchage.
Laisser sécher à l’air libre en retournant de temps en temps.

Tous les ateliers Sciences et malice à la maison